Your search results

Bien vendre son commerce

Contrairement aux autres transactions classiques telles que la vente d’une maison ou d’un appartement par exemple, la vente d’un commerce n’est pas une mince affaire. Tout doit parfaitement être préparé, et le chemin peut parfois paraître long. Cependant, il est important de ne pas baisser les bras et de tout mettre en place dans les bonnes conditions afin que la vente de votre commerce puisse se dérouler sous les meilleurs auspices. Voici 4 points importants à connaître pour mieux vendre son commerce.

 

Désirez-vous vraiment vendre votre commerce ?

Dans un premier temps, vous devez vraiment vous demander si vous désirez véritablement vendre votre commerce. La vente de votre commerce va prendre du temps, et vous ne devez pas changer d’avis en cours de route. Avant de vous lancer dans cette grande aventure, vous devez donc bien prendre le temps de réfléchir à cette question « Suis-je prêt à vendre mon commerce ? ». Cette question peut paraître n’avoir aucune importance, mais elle est indispensable. Si vous n’êtes pas sûr de vous, nous vous garantissons que votre transaction ne se déroulera pas correctement. Lorsque vous serez sûr de vous, vous pourrez alors faire appel à un professionnel qui sera prêt à vous orienter dans la vente de votre commerce. Toutes les étapes se réaliseront à ses côtés, et votre transaction deviendra alors bien plus simple. De plus, si vous n’êtes pas un négociateur dans l’âme, ce professionnel dispose de toutes les compétences nécessaires pour argumenter la vente de votre commerce.

 

Bien préparer votre dossier

Afin de pouvoir mettre toutes les chances de vendre votre commerce de votre côté, vous devez vous constituer un parfait dossier de présentation de votre commerce. Ce dernier doit synthétiser toutes les informations concernant votre commerce, et comprendre également toutes les pièces nécessaires telles que le Kbis, vos bilans, vos états de stocks, etc. N’hésitez pas également à ajouter un historique de votre commerce, et soyez prêt à répondre à toutes les questions que pourra éventuellement vous poser le futur acquéreur. Ainsi, il pourra vous questionner sur votre chiffre d’affaires, sur votre organisation, sur vos investissements, etc. Grâce à ce dossier vous pourrez prouver votre sérieux, et votre motivation pour vendre votre commerce.

 

Pensez à l’acquéreur

Pour pouvoir bien vendre votre commerce, vous devez être capable de vous mettre à la place de l’acheteur. En effet, il est important que vous puissiez anticiper toutes les questions éventuelles qui vous seront posées afin que vous ne vous sentiez pas mal à l’aise face à une d’entre elles. Toutes les questions qui vous seront posées doivent être reçues avec bonne humeur de votre part. Vous ne devez pas hésiter à parler de la concurrence proche, de manière à rassurer votre acquéreur potentiel. N’oubliez pas que la seule préoccupation de l’acheteur de votre commerce est le fait que cette acquisition soit vraiment rentable dans le temps. Vous avez aussi la possibilité de lui transmettre des idées pour développer son commerce.

 

Ce que vous devez éviter

Lorsque vous avez décidé de vendre votre commerce, vous ne devez surtout pas arrêter vos investissements et tout ce qui est lié à votre activité. En effet, lorsque vous aurez pris une telle décision, vous ne pourrez pas savoir à l’avance à quelle date votre commerce sera vendu, et notamment le temps que cela va prendre. De plus, un acquéreur sera plus intéressé par un commerce actif qu’un commerce qui n’est pas dynamique. Concernant le tarif, il est inutile de surestimer votre commerce, car cela ne vous aidera pas à le vendre, bien au contraire. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui vous aider à évaluer convenablement le prix de votre commerce, et vous permettre ainsi de bien vous placer sur le marché des commerces à vendre. Pour finir, évitez de faire trop de publicité sur la vente de votre commerce. Un acquéreur potentiel aura plus de mal à vouloir acheter un commerce qui est en vente depuis de nombreuses années. Il pourrait ainsi penser que cela cache quelque chose.