Your search results

Investir dans un local commercial

Dans la société dans laquelle nous vivons, les investissements possibles sont nombreux et investir dans la pierre semble être le plus rentable sur le long terme. En règle générale, la plupart des investisseurs se tourne vers l’immobilier d’habitation et néglige l’immobilier commercial et l’achat de murs qui présente de nombreux atouts. Cependant, comme pour tout investissement, il est impératif de prendre en compte plusieurs points avant de se lancer.

 

Les avantages de l’investissement commercial

Il est nécessaire de s’intéresser aux avantages de chaque investissement afin de faire le bon choix et de vous orienter ainsi vers le bien qui sera le plus intéressant pour vous.

  • S’intéresser à la rentabilité. Un investissement commercial représente en général une rentabilité de 5 à 12 % par an, tandis que l’investissement d’habitation apporte une rentabilité comprise uniquement entre 3 et 6 %.
  • Il faut savoir également que l’investissement commercial est moins sujet au « turnover locatif ». En effet, un bail commercial dure généralement de 3 à 9 ans. De plus, le professionnel qui loue son local commercial aura plus de mal à partir étant donné que sa clientèle sera habituée à son emplacement actuel. Un déménagement signifie également de nombreux inconvénients pour un professionnel qui sont parfois difficiles à gérer. En tant qu’investisseur, vous avez aussi la possibilité de mettre en place un bail ferme de longue durée, vous permettant ainsi de vous protéger.
  • N’oublions pas de préciser également que les impayés de loyers commerciaux sont moins fréquents que les impayés dans des logements locatifs. Il n’est pas dans l’intérêt du professionnel de ne pas payer son loyer, car cela pourrait mettre en danger son fond de commerce et son gagne-pain.
  • Lors de la signature d’un bail de local commercial, le propriétaire peut éventuellement se décharger de la taxe foncière, des travaux nécessaires, mais également des frais de gestion.
  • Contrairement à un l’immobilier d’habitation, l’achat d’un local commercial ne dépend pas du prix du marché de l’immobilier, ce qui est un avantage sérieux. En effet, le prix d’achat et de votre investissement va dépendre de la rentabilité obtenue par le paiement du loyer et non pas par le prix au m².

 

Le choix de l’emplacement

Avant de vous lancer dans quelconque investissement dans un local commercial, vous devez impérativement prendre en compte l’emplacement, c’est primordial. Votre investissement sera de meilleure qualité si le local se situe dans une rue passante, à proximité des transports en commun ou encore au cœur d’une place de la ville. Un bon emplacement engendre un développement du chiffre d’affaires pour le locataire, mais également un loyer à percevoir conséquent pour l’investisseur.
N’hésitez pas également à vous intéresser aux quartiers dont des aménagements futurs sont prévus. Ces derniers détiennent un grand potentiel et cela pourrait s’avérer être une véritable mine d’or pour un investisseur comme vous.

Local commercial vide ou occupé ?

Sachez qu’il est plus avantageux d’acheter des murs occupés, car vous n’aurez pas à trouver un locataire directement, vous percevrez directement un loyer chaque mois et vous aurez rapidement un aperçu de votre rentabilité. De plus, en connaissant la rentabilité potentielle à l’avance, les établissements bancaires seront rassurés et auront moins de réticences pour vous suivre dans votre projet. Au contraire, si vous désirez acheter des murs libres, il est important de réaliser quelques études afin de savoir si oui ou non cela sera rentable et que vous n’investissiez surtout pas à perte. A noter tout de même qu’un local vide est bien moins onéreux à l’achat qu’un local commercial déjà occupé.

Quelques notions de fiscalité

Lorsque vous allez prendre la décision d’investir dans un local commercial, il est nécessaire de prendre en compte également la fiscalité. En effet, comme vous devez vous en douter, vous serez certainement redevable de quelque chose auprès de l’État.

Trois solutions s’offrent à vous :

  • L’investissement en nom propre dont l’impôt sur le revenu
  • L’investissement en SCI donc l’impôt sur le revenu
  • L’investissement en SAS ou en SCI donc l’impôt sur les sociétés

Si vous désirez opter pour l’impôt sur le revenu c’est très bien. Cependant, si vous avez besoin de réaliser des travaux pour améliorer votre local commercial, vous n’aurez pas la possibilité de les déduire comme cela est possible lorsque c’est un local d’habitation. Toutefois, tous vos intérêts d’emprunts seront déductibles de vos impôts.

N’hésitez pas à vous renseigner au préalable afin d’obtenir plus d’informations et de réaliser le bon choix.

Les spécificités du marché

En investissant dans un local commercial, vous devez prendre en compte toutes les spécificités du marché.

Premièrement, il faut savoir qu’il est en général nécessaire de disposer d’un apport pour investir dans un local commercial. Les tarifs ne suivent pas forcément ceux de l’immobilier d’habitation. Pourquoi ? Tout simplement parce que la demande est supérieure à l’offre et les prix augmentent donc en conséquence.

Deuxièmement, le bail commercial est certes plus flexible que le bail immobilier, mais il s’avère tout de même plus complexe. Il est donc parfois nécessaire de se faire aider pour ne pas commettre d’erreurs préjudiciables. Et l’agence Flagship est justement là pour cela.

 

Partager: